Coronavirus : Les Arnaques à connaître et à anticiper

C’est désormais une règle, toute nouvelle actualité génère de nouvelles arnaques ! En effet, les filous et autres escrocs sont constamment à l’affût de nouvelles opportunités. Le cas de la pandémie de Coronavirus se prête particulièrement bien au développement d’activités malhonnêtes : la population concernée est phénoménale, les individus se retrouvent isolés, les informations fusent dans tous les sens, et pour finir… la peur s’invite au banquet ! Bref le cocktail mortel 😉 … Ce présent guide a donc pour objectif de vous informer sur les arnaques qui pullulent depuis le début de l’épidémie mais aussi sur celles qui devraient arriver !

Les Arnaques qui marchent fort depuis le début

Les sites de vente frauduleux : classiques mais toujours efficaces

Rupture de stock de masques FFP2 ou de gel hydroalcoolique ? Pas de panique, des arnaqueurs et autres spécialistes du dropshipping n’ont pas hésité à créer des sites internet pour vous satisfaire… ou pas. Comme toujours : argent encaissé, livraison absente et mentions légales vides, incomplètes ou fausses… Vous voulez des exemples ?

« ma-petite-pharmacie.fr » (cliquez sur l’image pour informations complémentaires)

Des dizaines de sites du genre se sont développés ces dernières semaines :

Bref, que ce soit pour des masques, du gel Hydroalcoolique ou encore des thermomètres, vos humbles serviteurs malhonnêtes sont prêts à vous aider à vous délester de vos deniers.

2 choses à retenir pour esquiver ces pièges ou vous en sortir :

Les générateurs d’attestations : attention à vos données personnelles

Depuis le confinement, il est obligatoire de posséder une attestation de déplacement dérogatoire pour circuler… Pour cela, le gouvernement a mis à disposition des citoyens un site permettant de récupérer le fameux « sésame » : Attestation de déplacement officielle. Il suffit de la remplir et de l’imprimer pour la présenter aux forces de l’ordre sur demande.

Certains opportunistes ont estimé qu’il était possible de faire plus simple, notamment en proposant des générateurs d’attestations. Ils mettent à disposition des internautes des formulaires qui, à partir des données saisies, génèrent des attestations complétées. Voici à quoi ils peuvent ressembler :

Quelques exemples :

Le problème avec ce genre sites est l’absence de traçabilité sur les données personnelles saisies… Sont-elles stockées ? Transmises à des tiers ? C’est ici que le risque réside. Les données pourraient éventuellement être utilisées pour réaliser des usurpations d’identité…

La CNIL elle-même lance une alerte sur Twitter :

2 choses à retenir pour esquiver ces pièges  :

Les Fake News : des informations en pagailles

Cela ne vous a probablement pas échappé mais depuis plusieurs semaines, le Coronavirus monopolise clairement l’actualité. Voici par exemple, les recherches Google les plus populaires de ces 30 derniers jours :

Recherche Google populaires (Cliquez sur l’image pour obtenir des détails)

Du coup, comme dans tous les engouements médiatiques, tout le monde à quelque chose à dire. Même ceux qui n’y connaissent rien et qui recherchent de la popularité au détriment de l’intérêt public et général.

Du coup, on retrouve de nombreuses informations fallacieuses sur les réseaux sociaux :

Le Coronavirus n’est pas si dangereux, on en fait trop…

Ou à l’inverse…

Vous n’avez encore rien vu, préparez-vous au pire…

Bref pas facile de s’y retrouver dans tout cela : vous trouverez dans ce guide, les principales fake news (ou hoax) qui circulent en ce moment et desquels il est nécessaire de se méfier particulièrement…

Il est nécessaire d’avoir un esprit critique et ne pas absorber toutes les informations qui passent sous vos yeux. Le recoupement des sources est une priorité dans ces moments difficiles ;-).

Les impondérables : les arnaques contre toute moralité

Même si cela reste (heureusement) plutôt anecdotique, certains types de manœuvres refont surface avec le coronavirus :

Je pense que nous avons fait le tour des arnaques et pièges principaux qui gravitent autour du Coronavirus en ce moment. Un autre exercice plutôt sympathique consiste à imaginer comment les arnaques vont évoluer sur cette thématique

Les Arnaques qui pourraient arriver prochainement…

Le site de prévention des escroqueries du gouvernement a dressé une liste des risques d’escroqueries suite au Coronavirus. Dans cette continuité, nous allons imaginer les arnaques auxquelles nous devrions être confrontées dans ces prochaines semaines. Attention, ce ne sont que des spéculations… Néanmoins, lorsque nous avions réalisé ce même exercice pour les vignettes Crit’Air, nous ne nous étions pas trop plantés 8-).

L’arnaque à l’abonnement caché : Tellement efficace sur les réseaux sociaux

Les arnaques à l’abonnement caché sont simples : elles consistent à récupérer vos coordonnées bancaires en vous attirant par le biais d’un concours ou par l’attrait d’un produit à faible coût… Une fois les coordonnées bancaires transmises, votre compte bancaire se retrouve régulièrement débité de plusieurs dizaines d’euros par mois.

Voici a quoi elle pourrait ressembler dans notre cas…

Exemple d’arnaque à l’abonnement caché

Le SMS frauduleux : particulièrement adapté pour les cas d’urgence

Pour que les arnaques fonctionnent il est nécessaire de réussir à attirer l’attention. Le SMS est un excellent moyen car, même s’il arrive que nous recevions des SMS publicitaires, peu de SPAMS arrivent à nous polluer la vie. D’ailleurs, pour l’anecdote, c’est un des moyens qui a été utilisé par le gouvernement pour communiquer sur le confinement. Vous l’avez probablement reçu :

Et si maintenant un arnaqueur vous envoyait ce genre de message… Est-ce que cela vous poserait problème ? 😉

Faux SMS qui pourrait être utilisé dans le cadre d’une arnaque téléphonique

En cliquant sur le lien, votre téléphone vous proposerait de composer un numéro surtaxé qui vous orienterait vers un répondeur bien fourbe : « Tous nos opérateurs sont actuellement en ligne pour organiser le rationnement des denrées alimentaires. Nous vous invitons à rappeler dans les plus brefs délais, la distribution étant traitée par ordre d’inscription ».

Et hop ! En se débrouillant bien, il doit être possible de se récupérer quelques euros par appels… Encore une fois, les arnaqueurs reprendraient les techniques de bases qui s’appuient sur la peur ! L’épisode du Coronavirus est parfait pour cela.

Le Phishing version Coronavirus : Une amende à 135 € puis 375 €

Celle-ci est géniale ! Vous perdez à tous les coups… Lisez la bien, elle est plutôt sympa… Il s’agit d’un mail de Phishing qui aurait pour objectif de vous faire peur : vous faire croire que vous devez payer une amende.

  • Si vous acceptez, vous êtes orienté vers un faux site qui récupère vos coordonnées bancaires.
  • Si vous doutez et estimez qu’il s’agit d’une erreur, vous appelez un numéro surtaxé !

Mail de Phishing imaginaire

Même si je pense qu’il est inutile de le rappeler, ces 3 derniers scénarios n’existent pas encore et ne sont pour le moment que des spéculations. Ce qu’il faut retenir de l’expérience, c’est qu’il sera aisé pour les arnaqueurs de monter des arnaques en profitant de l’isolement, la peur et la crédulité de certaines personnes !

Soyez méfiants et si vous constatez une nouvelle forme d’arnaque du COVID 19, n’hésitez pas à l’indiquer en commentaire.

@ bientôt

12 réponses

  1. lazzarin dit :

    Et vous pouvez ajouter : des personnes se prévalant de l’opérateur Orange qui, en ce temps de confinement, étudie la faisabilité de la fibre sur votre lieu d’habitation… Comme si cela était une nécessité ! Je l’ai vécu hier.

  2. ONNO PATRICK dit :

    Encore merci pour vos précieux conseils et avertissements

  3. Pakonue dit :

    Les escrocs ne traînent pas, il y en a déjà qui se font passer pour des gendarmes et si vous n’avez pas l’attestation, ils vous demandent de régler l’amende de 135€ en liquide.

  4. Rouvier dit :

    Quand on veut signaler une arnaque par mail, en remplissant le formulaire certain Htm ne passent pas et son interdit ce qui bloque certaines transmissions, et rendent impossible de signaler certaines I.P.
    Pouvez-vous y faire quelque chose, dans le sens de permettre pllus de fléxibilité au niveau de Htm
    Merci de votre aide cela concerne tout lemonde

  5. Philippe Taquoy dit :

    Je vous remercie pour tous vos bons conseils
    C’est bien de se sentir écoutés, informés et aidés en cas de problèmes
    Continuez comme cela et surtout…ne changez rien
    Cordialement et bien à vous
    Mr TAQUOY Ph

  6. Laurent HIEGEL dit :

    Merci pour ces conseils
    C’est tout simplement écœurant de constater la couardise de ces arnaqueurs qui profite de tout événement pour sévir, il ne faudrait pas qu’il m’en tombe un dans les pattes.
    bien à vous
    L.H.

  7. Ricard-Bouvier dit :

    Les autorités et les médias entretiennent l’atmosphère de peur exacerbée.
    Et bien sur les malfaisants en profitent comme au temps de la dernière guerre mondiale où le marché noir a sévit. Les malfaisants n’ont aucun scrupules et profitent de la détresse des personnes.
    Heureusement que vous êtes là pour mettre en garde contre ces arnaques, car même en étant vigilent, les arnaqueurs ne reculent devant rien hélas. Merci à vous et à vos équipes.

  8. Claude L. dit :

    Merci à vous, continuez, ne changez rien ! Il n’est cependant pas toujours facile de vous communiquer le tentatives d’arnaque, je n’ai pas pu le faire pou certaines. Bien cordialement

  9. cousin dit :

    Merci Monsieur, Grâce à vous, je suis presque devenu un déceleur d’arnaques . Continuez.

  10. MESURE dit :

    Bonjour,
    Merci beaucoup pour votre travail de prévention & d’informations.
    Je suis abonné à votre newsletter depuis … oups, sorry, je ne me souviens plus… et je transmets régulièrement à mes contacts, votre url, pour les étourdis qui pourraient ne pas être encore abonnés à votre broadcaste.
    Par les temps qui courent, les actions communautaires prennent tout leur sens.
    Etant moi-même engagé dans le monde associatif, je vous renouvelle mes meilleurs remerciements.

  1. 22 mars 2020

    […] : en situation de crise, elles sont tout simplement plus nombreuses. Nous en avons donné quelques exemples dans le cas du Covid-19 dans notre article précédent, mais ce n’est malheureusement qu’un […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *