Elite Influence, des promesses aux frontières de la légalité

elite influence enquete

Elite Influence est une agence promettant aux « micros-influenceurs » des revenus garantis contre quelques posts Instagram. Concrètement, ça veut dire que Mademoiselle Toutlemonde avec son petit compte Insta et sa petite communauté peut se faire une rémunération sympathique facilement. Mais comme dans toute promesse d’argent facile, il y a un truc… et même bien plus d’un. Enquête.

Le cashback payant à l’ère des réseaux sociaux

Si la société Elite Influence vous fait de si belles promesses, c’est qu’elle a quelque chose à y gagner. Tout d’abord, le fait que vous parliez de produits pour lesquels ils interviennent en tant qu’agence. Mais on vous dit que vous pouvez compter sur une rémunération garantie quelle que soit la taille de votre communauté ! Bizarre, non ? C’est là qu’entre en jeu la deuxième méthode de rémunération d’Elite Influence, dissimulée au premier abord : vous faire payer un abonnement.

Ce mécanisme du « gagner de l’argent contre un abonnement » nous rappelle étrangement les pratiques du cashback payant que nous avons déjà dénoncées. Comme vous allez le constater, nous allons retrouver dans cette histoire les mêmes ingrédients : tunnel de vente pervers, intermédiaires grassement rémunérés et pratiques commerciales pour le moins douteuses.

Un marketing bien étudié

Etape 1 : les influenceurs vous proposent de devenir influenceur

Tout commence par des recommandations de quelques influenceurs issus de la télé-réalité. Parmi eux, citons Jazz (Qui veut épouser mon fils ?), Hillary Vanderosieren (Les Ch’tis vs Les marseillais),  Hillona et Julien Bert (Les princes et les princesses de l’amour). D’après nos informations, il semble que le partenariat ait été notamment promu via l’agence d’influenceurs We Events (déjà évoquée dans un précédent article).

On peut donc voir ces quelques vedettes de la télé-réalité nous expliquer comment elles gagnent de l’argent : via les partenariats. Puis nous raconter que la formidable agence « Elite Influence » va permettre à n’importe quel petit compte Insta de faire à son tour des partenariats rémunérés. En d’autres termes, mettre du beurre dans les épinards, tout en s’essayant au métier d’influenceur ! Génial !

Etape 2 : l’argent à portée de main

Avec de telles recommandations, Elite Influence a pu bénéficier très rapidement d’une visibilité exceptionnelle. Sans surprise, ils ont ainsi attiré de nombreux « micro-influenceurs » séduits par de telles promesses. Regardons alors ce qui leur est proposé :

offre elite influence

Elite Influence : ça a l’air si facile de gagner de l’argent !

A priori, les choses ont l’air simples : en 3 petites étapes (et apparemment sans paiement) l’argent va commencer à tomber ! L’argent, vraiment ? Non, on voit déjà qu’il ne s’agit que de réductions et de bons d’achats… Mais après tout, pourquoi pas ?

Etape 3 : postuler

Là encore, postuler pour faire partie de cette agence semble on ne peut plus facile : un petit formulaire muni de 3 champs et c’est parti ! Quelques temps plus tard, vous recevez un bel email qui vous confirme que vous êtes membre de la grande famille Elite Influence. Super, à nous les sous réductions ! Lisons ce joli mail pour en avoir le cœur net.

Je suis Raphaël, agent personnel chez Élite Influence, et j’ai le plaisir de t’annoncer que je serai ravi de m’occuper de toi, et de te représenter au sein de notre agence ! Tu es la bienvenue chez Élite Influence et je vais pouvoir te proposer de super partenariats !

Je suis déjà entré en contact avec une boutique proposant du maquillage Chanel, Yves Saint Laurent, L’Oréal, et avec une boutique proposant des montres Versace, Gucci et Michael Kors, et elles ont accepté de travailler avec toi pour que tu sois rémunérée !

C’est une super opportunité, tu vas pouvoir commencer à recevoir des centaines d’euros de bons d’achat pour de grandes marques et à gagner de l’argent en postant simplement une story, en faisant la promotion de ces marques connues, et puisque @jazztvshow a récemment parlé de nous, tu peux nous rejoindre pendant un mois complètement gratuitement !

Dès lors, il ne nous reste plus qu’à nous inscrire !

Etape 4 : l’inscription

Je clique sur le gentil lien, je rentre mon superbe code promo et voilà ce qu’on me dit maintenant  :

C’est la dernière étape avant de rejoindre l’Élite. Si tu as accès à cette page, c’est qu’un de nos agents a accepté de travailler avec toi, et qu’il t’a déjà trouvé des partenariats rémunérés avec de grandes marques.

Après avoir finalisé ton inscription chez nous, tu obtiendras un mail de sa part avec la liste de tes partenaires, et tu pourras partager la story qui te permettra de toucher tes premiers 100€ !

Toutes les informations demandées sur cette page sont sécurisées, et cryptées par le dernier protocole SSL.

OK donc, je dois payer pour gagner de l’argent… mais pour le moment, c’est gratuit. Par contre, il faut quand même tout de suite entrer ses coordonnées bancaires ! Vous le sentez venir le problème ?

Des promesses loin d’être tenues

La réalité est en fait la suivante. Vous venez de souscrire à un abonnement payant. Et malgré les formulations qui laissent penser qu’on va « toucher » de l’argent, il n’y a en fait que des coupons de réductions à gagner sur quelques sites partenaires. Nous avons pu voir 4 de ces sites partenaires : Bel Air BijouxLypo Cosmétiques, Peachy California (maillots de bain), Supalonely (mode femmes). Etrangement, tous ces sites sont extrêmement récents (moins d’un an), ce qui là encore n’est pas fait pour inspirer confiance.

Pire : si l’on regarde les sites Supalonely et Peachy Calinfornia, on y trouve des produits Ali Express dont le tarif est multiplié par 10

supalonely-dropshipping

Les bonnes vieilles recettes du dropshipping…

Des pratiques commerciales ambiguës, des partenaires contestables… mais ça ne s’arrête pas là !

Voici quelques témoignages d’abonnées au service :

Je devais avoir un mois gratuit, or ils ne l’ont pas fait : j’ai été prélevée de 24,90 euros le premier mois. Le dernier mail que je leur ai envoyé a été pour résilier mon abonnement. La seule réponse que j’ai eue a été « Voici vos codes promo » !

J’ai eu le mois gratuit mais j’ai jamais eu d’agent qui est entré en contact avec moi. Je me suis donc dit qu’il y avait eu un problème… jusqu’à ce que je me rende compte hier qu’il m’avait pris 24,90 !

J’ai été chez Elite Influence pendant plusieurs mois, j’ai eu seulement 2 partenariats qui ne m’ont rien rapporté (ni abonné, ni argent) à part des lunettes de soleil et deux coques que j’ai mis 3 mois à recevoir.

La marque pour laquelle je faisais de la pub ne m’a jamais envoyé le produit que j’ai commandé !

Je n’ai jamais reçu de code promos ou de réponse après avoir payé. J’ai donc fait opposition à ma carte : c’est clairement du vol !

J’ai du faire une autre carte carrément, car ils n’ont pas arrêté de me prélever après plusieurs mails et messages.

Plusieurs violations des droits des consommateurs

Commençons par ce que vous devez faire en premier lieu lorsque vous vous posez des questions sur un site que vous ne connaissez pas : consulter les mentions légales.

Dans le cas d’Elite Influence, la législation française n’est pas respectée. En effet, la société ne mentionne pas de numéro de téléphone, ni de responsable de publication. Par ailleurs, les coordonnées fournies ne nous ont pas permis de les trouver dans le registre des entreprises de Dubaï. Pour rappel, la société a beau être située à Dubai : si le site cible un public français, la loi française s’applique.

Penchons-nous maintenant sur les conditions générales de vente. A son article 5, Elite Influence dit que pour ces prestations, le droit de rétractation ne s’applique pas. Elle cite pour le justifier l’article 221-28 du code de la consommation mais en fait selon nous une interprétation abusive : d’une part, il faudrait que le service qu’elle propose soit complètement exécuté avant la fin de la période de rétractation, ce qui ne semble pas être le cas. D’autre part, il faut qu’elle obtienne un accord explicite du renoncement à la rétractation… Nous ne l’avons pas vu dans les formulaires d’adhésion qui nous été proposés.

Dans ce même article des CGV, il est dit que la période minimale de facturation est de 2 mois. Cela rentre frontalement en contradiction avec les propositions de « mois d’essai gratuit » formulées auparavant. Un juge pourrait donc parfaitement qualifier cela de pratique commerciale trompeuse.

Un type de pratiques à dénoncer

Au-delà d’Elite Influence, ce type de pratique est vraisemblablement utilisé par plusieurs autres prestataires présents sur Instagram. Nous avons en effet découvert lors de nos recherches plusieurs autres formules d’abonnements du même type. Nous n’avons pas enquêté sur eux pour le moment, mais nous conseillons d’éviter ce type de service de manière générale. Si on vous demande de payer pour être payé, c’est qu’il y a probablement un os quelque part.

Vous pouvez agir. Regroupez-vous en cas de problème, comme l’ont fait brillamment quelques jeunes femmes qui nous ont beaucoup aidé pour cet article. Dénoncez ce type de pratique : via un signalement lorsque vous les voyez, mais aussi en les faisant connaître. Partagez cet article, sans oublier ADN Tendance qui a déjà écrit sur le sujet ! Cela mettra la pression sur les auteurs de ces dérives, mais aussi sur ceux qui s’en sont rendus complices. On pense bien entendu aux influenceurs et aux agences qui ont relayé cela. On serait d’ailleurs très heureux d’avoir une réaction officielle de Julien Bert, Hillona, Hillary, Jazz ou encore We Events à ce sujet.

Et si vous leur posiez la question ?

6 réponses

  1. iNeck™️ dit :

    Merci pour cet article !! Nous nous sommes fait également avoir par cette plateforme « Elite Influence » !! Faites attention !!

  2. Bertolo dit :

    Bonjour je viens de me faire avoir aussi

  3. Thomas dit :

    Je n’arrive pas a stoper mon abonnement, ils me repondent pas, une idée ?

  4. Marina dit :

    Je viens de me faire avoir en commandant chez lazygirl !!!!

  5. Nais dit :

    Je ne me suis jamais abonné et on m’a quand même proposé 100% de réduction pour 3 articles chez Lazygirl (bien sûr, il faut payer la livraison qui compte extrêmement chère.) Je suis donc allée voir ce site, on voit directement qu’il s’agit d’une grosse anarque, les vêtements coûtent extrêmement chers et soit disant viennent des USA alors qu’il sont à 5€ sur Wish et viennent évidement de Chine.
    Tout ceci, cette agence, les sites, et coupons de réductions sont des grosse anarques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez