Fausse carte carburant : évitez cette pompe à fric !

Avec les envolées des prix de l’essence, les escrocs ont bien compris qu’il y avait un coup à jouer. Ils l’exploitent plus particulièrement depuis cette année à travers une approche qui connaît plusieurs variantes : l’arnaque à la carte carburant, le plus souvent de chez Total Energies. On vous explique donc comment elle marche et comment l’éviter.

L’arnaque à la carte Total « typique »

Vous êtes tranquillement en train de vous balader sur internet quand une publicité vous parle d’un bon plan sur le carburant. Ca peut ressembler à quelque chose comme cela :

Le programme officiel avec Тotal еnеrgіеs a annoncé la distribution de cartes carburant d’un volume de 200 litres à la population de France pour €1,95!

Signal Arnaques, Signalement #501018

En image, ça donne ça :

Exemple de publicité Facebook pour des bons de carburant

Forcément intéressé par ce genre de bons plans, vous allez plus loin si vous n’avez pas encore flairé l’arnaque. A ce moment-là, on vous fait remplir différents formulaires jusqu’à finalement vous demander de payer les quelques euros pour avoir votre carte carburant.

Sur le moment, pas de problème, vous êtes bien prélevé de la somme convenue mais quelques temps plus tard, vous risquez de voir arriver un débit complètement inattendu.

Extrait de relevé bancaire d’une victime de cette arnaque

Outch, quasiment 50 euros envolés ! Et ça peut encore continuer… puisque dans de nombreux cas, ces arnaques se révèlent être des abonnements cachés. Quant à la fameuse carte carburant, vous n’en verrez bien sûr jamais la couleur.

Comment savoir que c’est une arnaque ?

Dans le cas présent, c’est assez simple ! Toutes ces opérations de carte carburant « à prix cassé » sont TOUJOURS des arnaques. Mais, même sans connaître ce type d’arnaque en particulier, quelques bons réflexes peuvent toujours vous mettre à l’abris des problèmes. Révisons nos classiques et regardons ce qui peut nous mettre sur la piste de ce genre de problème.

Comme l’affaire a l’air un peu trop belle, une recherche sur Signal Arnaques s’impose. Et si l’on regarde ce qu’on trouve en cherchant « Carte Total », on comprend vite qu’il y a de quoi se méfier !

Quelques résultats du moteur de recherche de Signal Arnaques

Une autre technique pour éviter les soucis peut être d’utiliser Scamdoc une fois que vous avez cliqué sur le lien qui vous propose ce bon plan. Vous pouvez aussi utiliser notre extension navigateur pour être prévenu en temps réel lorsque vous naviguez.

Enfin, les conseils que nous donnons habituellement avant de faire un achat en ligne s’appliquent plus que jamais.

Dernière chose : vous pouvez consulter les sites ou la presse spécialisés pour voir s’ils évoquent ce genre d’aubaine. S’ils n’en parlent pas, c’est probablement que tout est bidon.

Les techniques « marketing » des escrocs

Les très nombreux signalements que nous avons eus nous le confirment : cette arnaque est présente sous de multiple formes.

Les réseaux sociaux (et pas seulement Facebook) sont par exemple mis à contribution. Dans la plupart des cas, les escrocs y achètent de la publicité mais ils passent parfois par des techniques plus perverses. Certains n’hésitent pas à racheter des groupes, des pages populaires ou carrément à passer par des comptes piratés pour propager l’arnaque plus facilement. Le rachat de groupes et de canaux populaires est par exemple une technique très en vogue sur Telegram

Evidemment, les stratégies habituelles fonctionnent aussi. Des campagnes de spams (email ou SMS) sont donc utilisées pour propager ce type d’arnaque. Le recours à la publicité en ligne est aussi une solution que l’on a d’ailleurs vue être accompagnée par un subterfuge intéressant : les faux articles de presse. Les escrocs créent alors de fausses pages aux couleurs d’un site d’actualité connu pour crédibiliser leur démarche et vous mettre en confiance… tordu mais efficace !

Faux article Yahoo actualités sur les cartes Total à 2€

Le prétexte pour vous attirer peut varier. Parfois, on vous demande de remplir un sondage et l’on vous « offre » cette carte en récompense (avec quelques frais à payer pour récupérer vos infos de carte bancaire tout de même !). Il arrive aussi qu’on vous parle de concours ou même de mesure exceptionnelle promue par l’état…

Que faire si vous vous êtes fait avoir ?

Si vous êtes tombé dans le piège, contactez votre banque au plus vite. Vous pourrez voir avec votre conseiller comment bloquer les prochains prélèvements sur votre carte. Pour récupérer l’argent qui a disparu, vous pouvez faire valoir auprès de votre banque que vous n’avez pas donné votre accord pour le paiement de ce montant. En effet le code monétaire et financier dit :

En cas d’opération de paiement non autorisée signalée par l’utilisateur dans les conditions prévues à l’article L. 133-24, le prestataire de services de paiement du payeur rembourse au payeur le montant de l’opération non autorisée immédiatement après avoir pris connaissance de l’opération

Article L. 133-18 du code monétaire et financier

Les banques peuvent cependant rétorquer en invoquant une négligence de votre part ou le fait que vous ayez validé le paiement d’une manière ou d’une autre. Ce sont malgré tout des arguments qui semblent fragiles : tentez votre chance quitte à faire un recours (gratuit) auprès du médiateur bancaire.

Dans tous les cas, que vous soyez victimes ou simplement témoins de cette arnaque, pensez à faire un signalement (ou à commenter les signalements existants)… Cela permettra d’éviter à d’autres la même mésaventure !

1 réponse

  1. Jehanne dit :

    Beaucoup trop de monde croit ENCORE au Père Noel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez