Josie Model : une arnaque sentimentale qui dure depuis 10 ans…

Elle s’appelle “Josie Model” ou “Josie Ann Miller”, du moins ce sont les pseudonymes les plus fiables que l’on ait à son sujet. Et pour cause, les photos de Josie Model sont probablement celles que préfèrent les “arnacoeurs”, même si elles sont utilisées et dénoncées de manière répétitive depuis plus de 10 ans.

Posons le tableau : c’est un joli brin de jeune fille, mais pas un canon absolu de beauté qui rendrait son profil trop louche au premier coup d’oeil. Un profil de “girl next door” (jolie voisine) qui fait mouche plus souvent qu’à son tour. Elle prend contact avec vous sur un site de rencontre, tombe rapidement amoureuse… et finit par avoir des tas de problèmes et doit donc vous demander l’argent. Bref, une arnaque sentimentale classique.

La nuance, c’est que ces photos de “Josie Model” ont été prises pour l’essentiel entre 2002 et 2008, qu’elles sont répertoriées depuis des années sur des tas de sites anti-arnaque tant anglophones et francophones et qu’elles continuent à être détournées avec toujours autant de succès.

Pourquoi elle ?

Qu’est-ce qui peut bien pousser les escrocs à utiliser aussi souvent ces photos volées de Josie Model pour leurs arnaques ? Ces photos mais aussi ces vidéos devraient être considérées comme inutilisables tant elles ont été utilisées par des dizaines d’arnaqueurs différents et que les témoignages de victimes pleuvent. Essayons de comprendre.

Mettons-nous quelques temps dans la peau d’un brouteur. De quoi a-t-il besoin ?

  • d’un profil attirant mais crédible
  • de photos nombreuses et variées à envoyer
  • de vidéos de quelqu’un en train de chatter pour les sessions Skype
  • quelques vidéos de strip-tease pour d’éventuelles tentatives de sextorsion
  • une bonne connaissance des photos et vidéos à sa disposition pour sortir la bonne au bon moment

Les brouteurs ont beau avoir détourné de très nombreuses images et vidéos, la qualité du profil de Josie Model a peu d’équivalents : ce sont des dizaines de milliers de photos et des dizaines de vidéos qui lui ont été dérobées ! Autour de 2005, Josie Model faisait par ailleurs de nombreuses sessions chat filmées qui est le “matériau” le plus précieux pour les brouteurs puisque ce sont souvent ces vidéos injectées dans Skype (par exemple avec ManyCam) qui vont convaincre les victimes de la réalité de la personne avec qui ils sont en train d’échanger.

Petite histoire du broutage

Les “escroqueries 419” ou arnaque à l’africaine sont apparues au Nigeria dès l’époque coloniale dans la première partie du 20ème siècle et vont se multiplier à travers de nombreux courriers envoyées au Royaume Uni et aux Etats-unis dans les années 80. Mais c’est avec le développement de l’accessibilité d’Internet dès 1997 dans quelques cybercafés de Lagos que va se développer de manière exponentielle cette pratique. Aux côtés des classiques escroqueries par avance de frais (loterie, prêt, héritage…), l’escroquerie sentimentale en ligne va prendre une importance grandissante et s’exporter dans les pays de la région au début des années 2000 : Ghana, Bénin, Togo et Côte d’Ivoire.

Comment le phénomène du “broutage” s’est propagé en Afrique de l’Ouest

Peu à peu, les groupes spécialisés dans l’arnaque sentimentale vont se structurer et rationaliser leur démarche pour optimiser leurs profits : avoir un scénario-type, des “petites mains” pour aller chercher des “mugus” (des pigeons) qui seront exploités par des brouteurs plus expérimentés, bénéficier des bons contacts pour ne pas avoir de problèmes avec les autorités locales ou les bureaux Western Union. Il leur faut aussi des ressources : toutes sortes de courriers bidons, des pièces d’identité volées mais aussi et surtout des photos et vidéos.

C’est justement au moment où ces groupes se sont bien structurés, en 2007, que le site de Josie Model va être littéralement pillé et que son image va commencer à être exploitée pour le broutage. Cette “mine” n’en finira dès lors plus d’être utilisée, en particulier en Côte d’Ivoire pour les francophones et au Ghana pour les anglophones.

A la recherche de la véritable “Josie”

Le plus triste dans cette histoire, c’est que les victimes arrivent à être persuadées par leur brouteurs qu’ils sont bien en contact avec la “vraie” Josie. Ils leur expliquent alors qu’elle a en effet fait des photos de charme mais que cette période est désormais terminée pour elle et qu’elle recherche à présent une relation sérieuse. Pire : ils montent tout un cinéma basé sur le fait que des tas d’escrocs utilisent son image et qu’elle en est désespérée !

Mais, chers messieurs, désolé de vous dire que la véritable Josie n’est plus présente en ligne depuis plusieurs années et qu’elle n’a strictement aucune raison de chercher l’amour sur Internet. Malheureusement, l’emprise mentale des brouteurs sur certains de leurs mugus est telle que même des articles comme celui-ci ne parviennent pas à les en convaincre… Dommage.

Recherche liée

40 réponses

  1. hervé porcheron dit :

    Aujourd’hui c’est Patricia Eperon à Chambéry!…

  2. PEPIN Pierre dit :

    Maintenant cette personne se fait appelé Olivia Camille Pomel

  3. eric dit :

    Anne sandra 1845 actuellement sur intagram

  4. richer dominique dit :

    ses pas mieux pour moi car elle se faisais appeler adeline foudrinier es elle ma escroquier 8.000€ en 6 mois juste pour recuperer son herritage de ses parents es la en se moment je suis grave dans la merde es j’ai porter plainte y a de sa plus de 3ans es plus de nouvel des gendarme meme celui de renne es elle me disais qu’elle habiter a toulon es que maintenant elle a changer de nom et prenom es que maintenant elle se fait appeler ornely parier es elle habite en belgique a namur.

  5. Brisseau mickael dit :

    Bonjour moi aussi j ai ete victime de cette arnaque à l heritage elle me disais qu’elle habitait à dijon et elle s appelait anna valerie lachance

  6. ELOGE dit :

    Comment faire pour l’attraper

  7. Pascal, Simonin dit :

    Effectivement, les broutteurs se relaient , car en une soirée elle demande où j habite , mon status social . Je lui demande si elle a pas Alzeimer

  8. Marie dit :

    Bonsoir
    Des brouteurs, il y en a partout, pas que dans les sites de rencontres. Quand on discute avec eux, arrive un moment où on se rend compte que ce n’est pas toujours la même personne qui vous écrit. Un coup, cette personne dit TU, un coup VOUS. Le pire ce sont les fautes d orthographe. Quand ils écrivent bien, et qu après, il y a des fautes, là, il y changement d interlocuteur. Pour les femmes, qui servent d appât en photo, je ne sais pas comment ça se passe. Mais pour nous les femmes, c’est toujours le même scénario. Bel homme présentant bien. Photographié avec des enfants ou des animaux. Ils sont très souvent veufs. Ou alors ils ont eu des problèmes avec leurs ex. Vendeurs de voitures, très, très souvent aussi. Et habitant loin de chez nous. Et ayant vu notre profil dans les suggestions d amis. Soit disant novices sur le site et cherchant à faire des connaissances. Et malgré tout ça, quand on a le malheur de leur dire que ce ne sont que des menteurs, des brouteurs. Ils nient farouchement. On a beau les signaler, les bloquer, ils reviennent toujours à la charge, sous un autre pseudo, mais avec de temps en temps, les mêmes photos. Ça fait des années que ça dure, et rien ne change. Ce sont des gens très bien organisés. Si par bonheur, il arrive que la police arrive à donner un coup de pied dans la fourmilière, un autre groupe de brouteurs, prend la place. C’est une histoire sans fin !.

  9. Serpheat dit :

    Pour les photos, il existe des sites qui génèrent des photos aléatoires via un algorithme graphique (ex: https://thispersondoesnotexist.com/ je le met car ça se trouve facilement via google, il y a eu des articles là dessus )
    Cela permet de ne pas retrouver la photo si on la recherche sur le net et de se préserver d’un éventuel délit d’usurpation d’identité.
    Bon, pour les brouteurs basés en Afrique, ils s’embêtent rarement avec ça car ils ne risquent rien juridiquement.

  10. Jean dit :

    Pour moi elle ce fait appeler Marie virvaleix sur hangout elle habiterais à charost dans le 18

  11. Hello, I am also in contact with Josie, she now calls herself> Melissa Louvet Melissa Louvet <….. Telephone number: +225 45792982 – +225 0545792382 – I'm still in contact with her, but don't send any more money ..

  12. Hello, I am also in contact with Josie, she now calls herself> Melissa Louvet Melissa Louvet Mélissa Louvet Melissa Louvet <….. Numéro de téléphone : +225 45792982 – +225 0545792382 – Je suis toujours en contact avec elle, mais n'envoyez plus d'argent..

  13. Patricia-charlotte MASSONNEAU dit :

    Bonjour, la Côte d’Ivoire que je connaissais particulièrement, regorge de brouteurs. J’en ai démasqué plus d’un en les mettant en confiance, et en leur demandant de passer sur Wattsap, bien sûr pas en vidéo mais en audio, et l’indicatif du pays s’affiche en l’occurrence le 225 celui de la Côte d’Ivoire. De plus, l’accent africain est reconnaissable.

  14. Michel Derlyb dit :

    attention à Dominique Boosten, elle habite Troyes et a essayé sans succès de me soutirer de l’argent.
    elle repère ses futures victimes sur les sites de rencontres

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *