5 techniques d’anonymat pour éviter les arnaques

anonymat en ligne

Pour éviter de se faire piéger ou de se faire voler des données, mieux vaut laisser le moins de prise potentielle aux escrocs en tout genre. Les quelques techniques qui suivent vous permettront d’en dire le moins possible sur vous dans vos échanges sur Internet.

Lorsqu’on veut faire des affaires ou des rencontres sur le web, il est nécessaire à un moment ou à un autre de communiquer diverses informations : adresse email, numéro de téléphone, adresse postale voire numéro de carte bancaire dans certains cas. Pour se prémunir de nombreux problèmes, il est possible d’être malin et d’éviter de délivrer des données trop personnelles…

Une adresse email secondaire qui n’en dit pas trop

En dehors de votre adresse email principale, nous vous conseillons d’utiliser une voire plusieurs adresses secondaires à donner à des inconnus ou à des sites dont vous n’êtes pas sûr. Créer une adresse email est très simple et gratuit sur des services comme yahoo ou gmail par exemple.

Afin que cette dernière ne permette pas de vous identifier trop facilement, il est conseiller de choisir un pseudonyme sans lien avec votre nom de famille. Cela évite que l’on puisse reconstituer votre identité par recoupement. De la même manière, ne faites pas figurer votre identité complète dans le nom lié à cette adresse email lorsque vous la paramétrez : c’est une information qui est également envoyée à vos destinataires.

Une fois créée, vous pouvez utiliser cette adresse auprès de tous les inconnus avec qui vous échangez. Utilisez simplement votre prénom en tant que signature : il sera toujours temps de donner des détails plus complets une fois que vous serez certain d’être en relation avec une personne ou une entreprise honnête.

Vous avez besoin d’une adresse email « poubelle » pour tester quelques minutes un service qui nécessite absolument une adresse email ? Un service comme yopmail fera parfaitement l’affaire ! Attention toutefois, les boites yopmail étant accessibles sans mot de passe, n’y faites pas envoyer des informations confidentielles.

Obtenir un numéro de téléphone jetable

Il existe aujourd’hui plusieurs moyens d’obtenir un numéro de téléphone provisoire pour une somme relativement modeste. Nous les connaissons bien chez Signal Arnaques… puisque ces moyens sont très utilisés par les escrocs eux-mêmes !

On/Off est une application qui permet d’obtenir un numéro de mobile secondaire sans avoir recours à un deuxième smartphone ou une autre carte SIM. Pour 3€/mois, à l’aide d’une application dédiée, vous pouvez appeler et vous faire appeler sur ce numéro secondaire de manière remarquablement simple.

Skype permet également de passer des appels vers des téléphones et de disposer d’un numéro pouvant être appelé. Attention toutefois : il faut payer pour obtenir un numéro (environ 5€/mois pour la France) ET pour avoir du crédit de communication. C’est certes un peu plus cher que On/Off, mais cela permet de passer et recevoir ses appels depuis un PC en plus d’un smartphone. Remarque : certaines situations à l’international rend Skype plutôt favorable d’un point de vue tarifaire.

Autre possibilité qui peut s’avérer plus économique : utiliser un numéro sans abonnement sur un second téléphone avec une carte prépayée. Pour finir, l’abonnement à 2€ de chez Free (… qui est à 0€ pour les abonnés Free !) est sans engagement et est aussi une excellente solution. 🙂

Se faire livrer sans donner son adresse personnelle

Vous êtes sur le point de conclure une affaire mais vous avez toujours une petite crainte et ne souhaitez pas donner votre adresse postale ? C’est tout à fait possible !

Une première possibilité est de prendre une boîte postale Flexigo (environ 7€ par mois) : vous fournissez l’adresse de votre boîte postale et vos interlocuteurs n’ont alors pas besoin de connaitre l’adresse de votre domicile.

Un second choix possible est le mécanisme de « poste restante« . C’est très simple : il suffit que l’expéditeur écrive « poste restante » suivi du nom du bureau de poste où le colis doit être envoyé. Ce dernier sera ainsi stocké par La Poste elle-même… Il vous faudra tout de même payer 4€ pour récupérer un colis (0,85€ pour une simple lettre).

Une carte de paiement virtuelle

Payer en ligne nécessite souvent de fournir les chiffres de sa carte bancaire… c’est quelque chose qui vous expose à plusieurs risques :

  • donner directement vos coordonnées bancaires à un escroc qui pourra ensuite s’en servir
  • tomber dans le piège d’une arnaque d’abonnement caché qui vous fera des prélèvements réguliers
  • votre numéro de votre carte bancaire peut-être volé via différentes techniques de hacking

Une carte de paiement virtuelle (e-carte bleue) vous évite ces 3 pièges simplement. Vous vous abonnez au service auprès de votre banque (entre 5 et 13€/an, des remises sont même possibles dans certains cas), vous installez un logiciel sur votre ordinateur et vous voilà prêts !

Le logiciel que vous avez téléchargé vous permet alors de générer un numéro valable 90 jours qui sera désactivé dès que vous aurez réalisé une transaction avec. Grâce à cette technique, il devient impossible pour un escroc de s’en servir pour vider votre compte ! Et si c’est déjà trop tard ??? Voyez avec votre banque pour récupérer votre argent.

Masquez vos traces pour vous protéger des pisteurs

Sans sombrer dans la paranoïa, il est légitime de vouloir protéger sa vie privée et de ne pas laisser à n’importe des informations personnelles trop simplement. Toutes les techniques que nous avons vues plus haut vous protègent des intrusions les plus courantes, mais vous devez aussi savoir que les informations suivantes peuvent permettent de vous tracer :

  • les « cookies » stockées dans votre navigateur

Ces traceurs sont particulièrement utilisés par les publicités pour vous « cibler » avec des choses qui vous paraissent alléchantes selon les sites que vous aurez déjà consultés… problème : ces publicités sont parfois utilisées par des escrocs ! Une bonne manière d’éviter le traçage par les cookies est d’utiliser le « mode anonyme » de votre navigateur.

  • l’adresse IP de votre connexion Internet

Votre adresse IP révèle là où vous vous trouvez à un moment donné et peut permettre de vous identifier de manière assez précise. Notamment si celle-ci est fixe (c’est à dire qu’elle ne change pas régulièrement). Il est possible de la masquer en utilisant un VPN ou en passant par un navigateur comme le TOR Browser. Ces deux techniques sont toutefois à réserver à des utilisateurs avertis et à utiliser uniquement dans des cas très particuliers vues qu’elles ralentissent fortement la navigation.

Avec ces quelques techniques, vous avez à présent de quoi vous protéger de toute sorte de gêneurs dès lors que vous êtes sur des sites que vous connaissez peu ou en affaire avec des inconnus. Faites les connaître autour de vous !

14 réponses

  1. jacabnahi dit :

    Merci à « Signal-Arnaques  » pour ces judicieuses infos !!

  2. JOLLET dit :

    Merci pour tout ! Belle soirée

  3. misty46 dit :

    je viens de passer une commande de 2 ethylotests , avec 1 gratuit annoncé , ors ils facturent les 3 . Pas de possibilités de revenir en arriere , commande enregistrée sans etre validée . ThinkSmart Ethylotest (site bien fait , avec commentaires élogieux …etc …) mais arnaque …
    Que puis je faire ??

  4. HOTEPLIN dit :

    Merci pour les conseils

  5. Mick dit :

    Bonjour, je suis malgache j’ai vu des offres sur internet, il s’agit de travail en Belgique, j’ai essayé de postuler, Pourtant j’ai un doute si c’est un arnaque ou non, en fait il s’agit de CBE (Coopération Benino-Belgique pour l’Emploi). Maintenant le recruteur m’a envoyé le contrat de travail et il me reste de signer le contrat de travail et le renvoyer par mon e-mail. En fait après la signature du contrat, je dois payer une somme de 580Euros pour la constitution de mon dossier. Selon vous dois je faire quoi pour être sûr si c’est un arnaque ou non ?

    • monseigneur dit :

      ne pas payer , si c’est un vrai travail , il vont te faire venir en Belgique , et te dirons qu’il y a des frais , mais pas avant , aucune prestation n’est payée a l’avance dans le cadre d’un emploi inter-pays

  6. LEO dit :

    En conclusion, j’ai décidé que je ne commanderai plus sur internet. Je préfère maintenant voir ce que j’achète. Je voulais acheter des croquettes pour mon chien, bien moins chères sur internet. Et bien, je les achèterai directement dans un magasin ou animalerie. Internet est trop plein d’arnaques à fuir.

  7. LEO dit :

    En conclusion, j’ai décidé que je ne commanderai plus sur internet. Je préfère maintenant voir ce que j’achète. Je voulais acheter des croquettes pour mon chien, bien moins chères sur internet. Et bien, je les achèterai directement dans un magasin ou animalerie. Internet est trop plein d’arnaques.

  8. Thiongane dit :

    Bonsoir mick par rapport a la cbe c’est de l arnaque.ou non?

  9. Jack dit :

    C’est de l’arnaque et de l’escroquerie, ça se voit, vous ne connaissez pas les pays : Belgique, Bénin et Maghreb? Renseignez-vous encore et encore sur des forums sur le web et vous verrez. Ne perdez pas votre temps, ni votre argent avec ces offres là. Vous allez le regretter. Il ne faut pas y avoir une telle somme pour construire votre dossier.

  10. Georges dit :

    Merci pour tous ces conseils.
    Bonne continuation

  11. QUATRAIN dit :

    sur le site CCleaner.versiongratuite.com, ce n’est pas gratuit car avant la finalisation on vous demandera de téléphoner plusieurs fois pour obtenir un code et cela pour un coût excessif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 Partages
Tweetez
Partagez10
Partagez