5 Astuces pour Détecter un Site d’Arnaques

Détecter un site frauduleux
(crédits photo : Tudor Barker)

Dans le petit monde des arnaques, celles faisant intervenir un site web pour vous piéger sont souvent parmi les plus élaborées et les plus compliquées à détecter pour l’internaute moyen. Fort heureusement, les chasseurs d’arnaques ont appris au cours des dernières années quelques trucs assez simples à utiliser pour les éviter.

1 : Détecter les clones

Un grand nombre de sites d’arnaqueur se contente de se faire passer pour un site bien connu et de vous faire entrer vos identifiants, mots de passe et autres numéros de carte bleue afin de vous les dérober. En général, ces professionnels de l’escroquerie vous font venir chez eux par un lien dans un email ou dans un autre site web (par exemple dans un forum ou un site qu’ils auraient piraté).

Evitez donc d’entrer des données sensibles après avoir cliqué sur des liens dont vous n’êtes pas certains de la fiabilité. Si un lien vous incite par exemple à vous connecter à votre compte en banque pour accomplir une formalité quelconque, ne le suivez pas : entrez directement l’adresse du site de votre banque dans votre barre d’adresse ou utilisez vos favoris.

Si à tout hasard, vous aviez malgré tout cliqué sur un lien douteux, pensez à vérifier l’adresse du site : correspond-elle bien à celle dont vous avez l’habitude ? Y voyez-vous figurer le cadenas vert indiquant que la connexion est sécurisée ?

L'adresse est correcte, la connexion est sécurisée : tout est OK !

L’adresse est correcte, la connexion est sécurisée : tout est OK !

2 : Google est votre ami

L’algorithme de recherche de Google prend désormais très fortement en compte la réputation des sites web dans ses analyses pour classer les sites, voire les déclasser. Si un site n’apparaît pas dans les premiers résultats Google en le cherchant par son nom, il y a de gros doutes à avoir à son sujet. Il peut aussi apparaître suite à votre recherche avec une mention du type « Il est possible que ce site ait été piraté » ou encore « Ce site risque d’endommager votre ordinateur ». Dans ce cas, passez votre chemin sans hésiter.

Si vous avez toujours un doute, vous pouvez lancer une recherche de type « nom du site + arnaque » ou encore « nom du site + avis » afin de voir site quels problèmes ont déjà été rapportés à son sujet. Pour les sites internationaux, et si vous déchiffrez l’anglais, essayez « nom du site + scam » (scam=arnaque en anglais) ou « nom du site + reviews ».

3 : Vérifier l’identité d’un commerçant en ligne

Bon nombre d’arnaqueurs utilisent une technique simple mais qui fonctionne malheureusement toujours : créer une fausse boutique en ligne, vous promettre des produits à des prix attrayants, vous faire payer en ligne mais ne jamais vous envoyer de colis. Avant de verser de l’argent à qui que ce soit en ligne, prenez la peine de vérifier quelques simples petites choses : y-a-t-il des mentions faisant apparaître des coordonnées claires et cohérentes par rapport à la présentation de l’entreprise ? un numéro d’identification tel qu’un SIRET contrôlable sur un site comme infogreffe ? pouvez-vous trouver le nom d’un responsable légal ?

infogreffe

Vérification sur Infogreffe des données d’un commerçant

Un bon commerçant en ligne prendra normalement bien soin de respecter la législation qui lui impose notamment de faire apparaître son hébergeur, son responsable de publication et ses conditions générales de vente : considérez leur présence comme indispensable avant de faire une transaction en ligne.

4 : Quelques sites d’aide à la détection des sites d’arnaqueurs

Scam Adviser est un service qui analyse différentes données sur l’âge et la localisation d’un site : en fonction de ces éléments, il détecte de manière assez efficace les sites peu dignes de confiance. Sur le forum de signal-arnaques, quelqu’un a par exemple demandé si le site moneyandtask.com n’était pas en train de l’arnaquer. La réponse de Scam Adviser et ses 0% de niveau de confiance nous ont laissés peu de doutes…

URLVoid est un autre service d’évaluation de sites qui se base cette fois-ci sur un ensemble de listes répertoriant les problèmes de spams, de malwares, de piratage ou de fraudes connues. La méthode est donc différente de Scam Adviser, mais en reprenant notre site d’arnaqueurs moneyandtask.com, le résultat est similaire (note de confiance de 2/27, présent dans 2 listes de problèmes).

5 : Utiliser une extension navigateur spécialisée

Bon nombre d’antivirus proposent des extensions à vos navigateurs internet afin de vous avertir de la dangerosité d’un site. C’est une bonne chose, mais ils peuvent procurer un sentiment de protection trompeur : les antivirus vont avant tout vous protéger de sites piratés ou infectés par des virus, mais moins des sites d’escrocs.

Il existe donc un certain nombre d’extensions dites « e-reputation » spécialisées dans ce domaine. On peut par exemple citer WOT : Web of Trust ou la toolbar Netcraft.

wot-extension

L’extension WOT est par exemple disponible sur le Chrome Web Store

Pour conclure, sachez croiser les informations collectées par ces différentes techniques en cas de doute sur un site et n’hésitez pas à poser vos questions sur le forum si nécessaire : il est aussi là pour ça !

5 Astuces pour Détecter un Site d’Arnaques
4.3 (85.88%) 17 votes

73 réponses

  1. Régine Clappaz dit :

    Je suis inondée d’appels et ai RDV avec quelqu’un qui se prétend membre de l’association SOSentraide.org au numéro de SIRET communiqué sur ma demande : RNAW133027903.
    Je ne trouve aucune information au sujet de cette société et j’ai des doutes. Il s’agirait d’une association de consommateurs victimes d’arnaque aux panneaux photovoltaïques. Pouvez-vous m’éclairer SVP ? Merci infiniment.

    • Pecqueur dit :

      Bonsoir Madame
      Avez vous accepté la visite?Moi aussi je suis contactée et ne vois pas leur association sur le net
      Je recevrai la personne et prendrai les coordonnées et numéro de voiture éventuellement
      Merci de bien vouloir me conseiller
      FPecqueur

  2. Géraldine dit :

    Autres sites fake : https://chezbelette.com/fr/ et https://myfesses.club/ qui se servent de faux tests produits pour vendre des produits illégaux. Une enquête est visible sur http://myfessesarnaque.unblog.fr/
    Les clients qui achètent leurs produits payent une fortune car ils pensent que c’est une marque de luxe, mais c’est un bateau monté de toutes pièces.
    IL existe pas mal de sites dans l’illégalité et on se demande ce que la DGCCRF fait ?!

  3. Fanny dit :

    J’aimerais signaler un site car il m’ont arnaque 5000€,le site est dappengroupe adresse +33 7 86 38 50 99 ou 5 Rue de Pontoise 75005 Paris France le faux prteteur est nathalia deluca elle est sur facebook d’apres elle elle est de espagne

  4. Elisabeth dit :

    J’ai commandé, suite a une publicité sponsorisé sur msn, des compléments alimentaires que je n’ai jamais reçus. Montant 225 euros. La société en ligne est BIOLIFIX. commande du 5.10.
    Nom des compléménts :RESTOR PLUS- faux numero : 0481682643.

  5. Spontus dit :

    1 site se fait passer pour Samsung

  6. kheuz dit :

    Prenez garde ! il pretend offrir des bourses d’etude au canada .Cet office est une source potentielle d’arnaque car j’en ai été victime
    c’est un reseau d’arnaque hautement organisée j’en suis victime je leur ai envoyé 285usd pour des frais d’admissions qu’ils m’ont demandé ignorant completement toute tentative d’escroc vu la richesse du site

    • kheuz dit :

      http://www.oieu.org !office international d’echange universitaire !prenez garde ! il pretend offrir des bourses d’etude au canada .Cet office est une source potentielle d’arnaque car j’en ai été victime
      Prenez garde ! il pretend offrir des bourses d’etude au canada .Cet office est une source potentielle d’arnaque car j’en ai été victime
      c’est un reseau d’arnaque hautement organisée j’en suis victime je leur ai envoyé 285usd pour des frais d’admissions qu’ils m’ont demandé ignorant completement toute tentative d’escroc vu la richesse du site

  1. 27 mai 2018

    […] Le site sur lequel vous avez commandé est frauduleux (les produits à vendre n’existent donc pas, seul l’encaissement fonctionne). […]

  2. 29 juillet 2018

    […] si vous suivez nos 5 techniques pour reconnaître un site d’arnaques, vous devriez assez vite les repérer […]

  3. 23 novembre 2018

    […] mentir, elles vont pleuvoir jusqu’à Noël et on va goutter aux pires d’entre elles : sites internet frauduleux, dropshipping, ou encore une ribambelle de faux profils sur les réseaux […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *