Arnaques aux abonnements cachés : Surveillez vos comptes bancaires !

Arnaque à l'abonnement

Dans la famille “bonnes affaires foireuses sur internet”, je voudrais l’arnaque à l’abonnement caché ! Vous ne voyez pas de quoi je parle ? La photo utilisée en haut de cet article résume parfaitement la situation : on vous promet des produits intéressants pour un coût dérisoire et visiblement aucune contrepartie… En apparence seulement, car si vous creusez un peu et que vous vous intéressez à votre compte en banque, vous pourriez vous apercevoir que des prélèvements ont été réalisés à votre insu… Vous seriez donc une nouvelle victime de l’arnaque à l’abonnement caché !

Qu’est-ce qu’une “Arnaque” à l’abonnement caché ?

De nombreux médias et associations ont déjà abordé cette thématique en y apportant leur point de vue : Le monde, 20 minutes, UFC que choisir… C’est à notre tour de nous y pencher en apportant notre propre vision. Commençons donc.

Tout commence avec une offre alléchante sur laquelle vous tombez en surfant sur Internet. Cette offre peut provenir aussi bien d’une publicité Facebook, un pop-up qui apparaît sur un site internet ou encore un SPAM (mail non sollicité) ! C’est effectivement souvent une publicité quelconque qui vous y amène… 😮

Le produit proposé est populaire et fait souvent envie au plus grand nombre d’entre nous: Smartphone de dernière génération (iPhone, Samsung Galaxy…), machine à café high-tech ou encore brosse à dent de compétition (Oral-B pour ne pas la citer). Et pour votre bonheur à un coût défiant toute concurrence: entre 1 et 5 € !

Bref, en apparence une belle affaire…

Pour une raison qui vous incombe (achat compulsif, préparation de fête… 🙂 ), vous tombez sous le charme de cette offre ! Vos informations bancaires vous sont demandées… Vous ne vous méfiez pas car la publicité paraît sérieuse et il est logique de régler une petite somme pour obtenir ce cadeau venu du ciel.

1 semaine se passe : aucun colis à l’horizon… le doute s’installe…

2ème semaine : toujours rien… ou presque… Vous consultez votre compte bancaire en ligne et SURPRISE… Votre prélèvement de 1 euro a bien été réalisé mais une autre ligne vous interpelle… Elle pourrait ressembler à celle-ci:

What the fuck ??? D’où vient ce prélèvement de 48,90 €… Je n’ai jamais accepté ça ! En plus, le libellé ne correspond à rien que je connaisse.

En fait, ce que vous n’aviez pas lu lors de votre achat de 1 euro, c’est que ce paiement engendrerait un abonnement de plusieurs dizaines voire plusieurs centaines d’euros par mois !!!

Vous êtes tombé dans le panneau comme des centaines de personnes avant vous ! A juste titre car les techniques de vente utilisées par les sociétés qui érigent ces “Arnaques” sont rodées: on vous piège comme une guêpe dans une bouteille en plastique !

Bref, un beau piège à cons… sauf que les cons, c’est nous !

Heu, j’ai vu que tu as mis des guillemets quand tu as utilisé le terme arnaque un peu plus haut ! “Arnaque”… pourquoi ?

Ben tout simplement car aux yeux de la loi, la notion d’arnaque est tout à fait discutable car les conditions de vente sont pourtant écrites quelque part… Il faut juste les chercher… C’est une espèce de flou juridique particulièrement drôle (ou pas…).

De notre point de vue et notamment si on reprend la définition d’une arnaque qui est d’utiliser des techniques destinées à tromper une personne physique, nous sommes en plein dedans !

Le plus fort, c’est que les sociétés qui montent ces pratiques gagnent probablement plus d’argent via la vente d’abonnements sans contrepartie que par leur produit principal… D’ailleurs, pour en parler clairement, les produits principaux ne sont souvent qu’une façade ! Les plus classiques : Services de conciergerie de luxe, Streaming de film ou encore des soins dentaires !….

Zoom sur une arnaque à l’abonnement 

Nous allons décortiquer une arnaque à l’abonnement “classique” étape par étape.

Voici un bel exemple :

Etape 1 : Clic sur la publicité

Je viens de cliquer sur une publicité trouvée sur un site internet et qui vendrait une tablette pour 4,99 €.

Cette page s’ouvre :

Galaxy tab 3

Une tablette Galaxy Tab 3 est proposée. Combinée aux caractéristiques techniques, près de 50 % de la place de la page est occupée par cette mise en valeur qui néglige complètement le vrai produit… En haut à droite, on nous parle d’un site internet mais aucune information sur le service qui en découle… Bizarre…

Etape 2 : Je sens l’entourloupe mais je décide de poursuivre en complétant mes coordonnées…

La page suivante s’affiche :

Ce coup-ci, je suis rassuré ! Le tarif est clair : “TOTAL : 4,99 €” et la mention “Vous Ne Payez Que 4,99 €” me fait remplir sans hésitation les champs de coordonnées bancaires… Le paiement est validé…

La suite, je vous la donne :

  • Le prélèvement de 4,99 € est réalisé instantanément sur le compte bancaire.
  • 3 jours après, vous trouvez un prélèvement de 49,99 € sur votre compte.

La galère commence donc :

  • Il vous faudra vous désabonner (sauf si le service auquel vous accédez finalement vous convient évidemment).
  • Demander le remboursement des prélèvements si vous estimez être trompé…
  • Bien que ces 2 derniers points semblent possible, certains membres de notre communauté affirment avoir rencontré des difficultés.

Bref… Vous avez compris que vous veniez de rentrer dans la bouteille en plastique dont je vous parlais tout à l’heure… 🙂

Vous pensez que les risques sont exagérés ? Lisez les témoignages des victimes de l’arnaque à l’abonnement sur le forum de Signal-Arnaques… Vous devriez apprendre pas mal de chose et surtout cela devrait vous aider à vous faire votre propre avis !

Pourtant le cas présenté juste avant n’est pas le plus osé de tous… Il y a bien pire !!!

Mais alors pourquoi passe-t’on de 4,99 € à 49,99 € au bout de 3 jours ?

Parce que vous n’avez pas lu les conditions générales de ventes… Forcément, aveuglé par l’affaire qui se présente sous vos yeux et le fait que le site internet tente de vous rassurer par des termes analogues à  “Vous Ne Payez Que 4,99 €”, vous n’auriez pas pensé un seul instant qu’on puisse vous entuber gentiment !

Un abonnement était caché en bas de la même page ! Il fallait glisser en bas de page pour lire le message “secret” 😮

Regardez-donc :

Pas la peine de vous abîmer les yeux pour le lire, je vous ai fait un copié-collé et mis en rouge l’essentiel :

Votre adresse IP a été enregistrée sur notre serveur pour prévenir toute activité frauduleuse.

Dans le cadre de la présente offre, nous vous proposons un PASS DECOUVERTE 72h + CADEAU DE BIENVENUE : La souscription d’un PASS DECOUVERTE 72h + CADEAU DE BIENVENUE au prix de 4,99€ vous permet de bénéficier de l’intégralité de notre service pendant 72 heures. Sauf annulation de votre part avant la fin de la période d’essai, votre Pass découverte se prolongera en un abonnement de 1 mois au prix de 49,90 euros avec renouvellement par tacite reconduction. Vous pouvez stopper votre PASS DECOUVERTE 72h + CADEAU DE BIENVENUE ou n’importe lequel de votre abonnement en cliquant sur le lien « Gérer mon abonnement » en bas de chaque page du site.
Pour bénéficier du cadeau de bienvenue, la personne devra rester abonnée 2 mois minimum au site http://www.StreamingLegal.tv (compte premium à 49,90€ par mois).
Une seule participation par personne (même nom, même prénom et même adresse physique).
Si la société ne reçoit pas dans un délai de 14 jours après la souscription à l’offre «  PASS DECOUVERTE 72h + CADEAU DE BIENVENUE », les documents suivants (photocopie de la carte d’identité de la personne ayant effectuée la transaction et un justificatif de domicile du même nom), le client perdra tout droit concernant son cadeau de bienvenue. Les documents doivent être envoyés par mail à gift AT streaminglegal.tv

Tout devient plus clair finalement ? Non. Vous avez raison, cela reste plutôt flou :

  • C’est quoi un PASS DECOUVERTE ? Quels sont les services qui se cachent derrière ? Mystère… Vous ne pouvez pas le savoir clairement tant que vous n’êtes pas abonné. En 20 minutes à tourner en rond dessus, je n’ai pas trouvé le moindre indice… Juste pour rire : Comme le dit la page d’accueil, l’inscription est gratuite mais en pratique l’accès aux services est payant (toujours 4.99 €)… ça veut dire : je t’autorise à accéder à mon site en échange de ton adresse mail… Et après je fais quoi ? Et bien tu paies pour savoir à quels services il est possible d’accéder !!!
  • Si vous avez lu la deuxième annotation en rouge, vous avez compris que pour avoir votre cadeau de bienvenue, c’est un vrai parcours du combattant : vous devez envoyer vos documents d’identité par mail (mode de communication dont la traçabilité est d’ailleurs fort discutable, méfiance conseillée donc…) à une adresse bizarrement écrite dans un délai de 14 jours : gift AT streaminglegal.tv … Les plus anciens d’entres nous s’y perdront probablement… Mais gift AT streaminglegal.tv = gift@streaminglegal.tv… Eh oui, complexifier ce qui pourrait être si simple… J’allais oublier : Obligation d’abonnement de 2 mois pour obtenir votre cadeau de bienvenue…

Quelles sont les sociétés qui créent ces stratagèmes ?

Ces sociétés souvent dirigées par des Français sont fréquemment domiciliées dans des pays où les contraintes judiciaires les rendent plus difficilement accessibles… La grande majorité est basée au Royaume-Uni.

Notre concurrent, ou plutôt désormais partenaire SOS-Arnaques.com est spécialisé dans les enquêtes sur les sociétés coutumières de ces procédés litigieux. Les dirigeants de ces dernières sont même passés au crible. L’enquête que SOS-Arnaques.com a réalisé concernant une célèbre arnaque de l’iPhone à 1 Euro relate d’ailleurs une société particulièrement active :

AS2MARKET LTD domiciliée à l’adresse suivante :

Suite 3098 10 Great Russell Street
London WC1B 3BQ
United Kingdom

Voici les sites édités par cette société :

  • as2market.com
  • majorhector.com
  • mhector.com
  • victor-royal.com
  • walter-brand.com
  • walter-brand.net
  • wbran.com

Cette société fonderait son modèle économique sur des arnaques à l’abonnement cachées derrières des services de conciergerie de luxe…

Vous n’en n’avez pas assez ? Cette liste, que nous alimenterons régulièrement vous montrera l’ampleur des dégâts !

  • streaminglegal.tv
  • donnaplay.com

Mais comment un simple paiement se retrouve en abonnement ?

Tout simplement grâce à des intermédiaires de paiement qui proposent la prise en charge d’abonnements… A l’image des opérateurs qui affichent une complaisance particulière dans les arnaques téléphoniques, ces systèmes de paiement s’inscrivent dans le même type d’implication !

Vous voulez des noms et des preuves ?

Facile.

Pour les noms : interachat.com et Facileabo.com par exemple… Mais il y en a d’autres. Ce sont eux que vous retrouveriez sur votre relevé de compte…

Pour la preuve de leur implication ?

Il suffit de se rendre sur la FAQ du site facileabo.com par exemple… Regardez la première question qui y est affichée, c’est stupéfiant…

Pourquoi ai-je un prélèvement Facileabo sur mon relevé bancaire ?

Si un prélèvement Facileabo apparaît sur votre relevé, vous avez surement souscrit à un abonnement auprès d’un de nos sites partenaires pour lequel nous assurons le service après-vente. Veuillez bien noter que vous n’êtes pas client de Facileabo, mais client d’un site qui nous a délégué la gestion de son service client.

Bref, ce n’est pas leur faute si vous êtes dans la me***, mais celle de leur client… On aurait pu s’en douter !

Comment se prémunir de ce type d’arnaque ?

Dans ce chapitre, je ne vais pas trop innover par rapport aux conseils déjà prodigués ultérieurement sur les autres articles parlant de cette thématique sur le net. Il est néanmoins bon de les rappeler :

  • Oubliez les offres trop alléchantes –> Si vous avez un doute sur une offre, posez la question sur notre forum.
  • Lisez les CGV (si elles existent et surtout si l’offre est trop alléchante 😉 ).

Plus intéressant maintenant, que faire pour se désabonner dans un premier temps et surtout récupérer votre argent ?

Que faire si vous êtes victime d’une arnaque à l’abonnement ?

Résumons : Nous avons clairement affaire à une pratique commerciale trompeuse : en lisant ce précédent lien, vous auriez largement de quoi trouver un cas qui correspond au vôtre… D’ailleurs, outre l’aspect légal, le nombre et la diversité des victimes suffisent à démontrer à quel point ces pratiques sont trompeuses.

Il convient de respecter un ordre dans vos démarches en vue d’obtenir réparation de votre préjudice…

  1. Contestez la validité de l’abonnement en passant par le site d’origine ou par l’intermédiaire bancaire. Dans tous les cas, demandez clairement l’arrêt immédiat de l’abonnement.
    • Soit en passant par un système automatique situé sur leur site internet.
    • Soit en envoyant un courrier recommandé de contestation à l’entreprise à l’origine de cet abonnement (même si elle est située à l’étranger…).
    • Évitez le seul mail dont la traçabilité est trop discutable (si c’est le mode de communication demandé par la société : envoyer le mail ainsi qu’un courrier recommandé).
  2. Demandez le remboursement des prélèvements effectués en même temps que le point précédent.
  3. Contactez votre banque pour faire part de votre aventure et voyez avec eux s’il est possible de faire intervenir le “chargeback”: procédure bancaire qui permettrait d’obtenir un remboursement rapidement (source : Conseil de Rafaële RIVAIS)

Et après ? Si je ne m’en sors pas ?

Il existe une institution qui s’intéresse particulièrement à ces pratiques commerciales entraînant trop de litiges : C’est le Centre Européen des consommateurs. Vous pouvez les contacter par le biais d’un formulaire dédié.

Il s’agit d’un allié de choix qui mérite aujourd’hui d’être mis en valeur !

Autres exemples d’abonnements cachés…

Pour finir notre petit article et histoire que vous soyez habitués aux affichages typiques de ces arnaques, voici quelques publicités trouvées sur Internet :

La machine à café…

Le drone

Le meilleur pour la fin : le grand gagnant de l’article

Le top du top des arnaques à l’abonnement avec celui-ci… Le lien pour ceux qui voudraient le suivre :

http://campaign.candyonclick.com/35057/carte-cadeau-fr/?sid=1137&ref_id=10208ed54d46748c42662ad7fca63a&ref=cs_kan

Qu’est ce qu’il a de particulier cet abonnement ?

  • Les conditions générales sont écrites en blanc sur fond gris… histoire que vous n’arriviez pas à lire !
  • La société est basée à Chypre… Comme c’est curieux 🙂
  • Il met en avant un fonctionnement juste à mourir de honte :
    • L’abonnement donne droit à des crédits.
    • Le crédit permet d’acheter des objets.
    • SAUF que vous ne pouvez pas accédez à la partie du site qui vend les objets tant que vous n’êtes pas abonné ! Bref, génialissime d’un point de vue arnaqueur…
  •  Au fait, vous n’avez pas posé la question… Pour quel produit s’abonne-t’on ? ASOS FRANCE (vendeur de vêtements) est la marque représentée dans la publicité, donc on pense tomber sur des fringues mais non…

En fait, on trouve une “infinité” de redirection sur des sites clonés… Autant de produits que vous recevriez régulièrement si vous laissiez l’abonnement s’exécuter.

  • http://candyonclick.com/ –> Des bonbons…
  • http://shaverpack.com/ –> Des packs de rasage pour homme
  • http://dermamonthly.com/ –> Produits de beautés
  • ….

Hum… vous avez dit scandale ??? OUI, absolument.

(Merci à Jeanne de Nancy pour ce dernier témoignage reporté sur notre Facebook)

Voilà, je pense avoir globalement traité ce sujet. Si vous avez des commentaires ou des témoignages à apporter, n’hésitez pas à en faire part dans les commentaires ci-dessous.

Si vous avez besoin de conseils spécifiques, n’hésitez pas à utiliser la section « aide et conseils » de notre forum, la communauté est prête à vous aider ! Elle est fortement active…

Dernière chose: Pensez bien à partager cet article sur vos réseaux sociaux favoris afin d’informer un maximum de consommateurs sur les risques des arnaques aux abonnements cachés, plus nous serons nombreux à être au courant, plus internet deviendra un havre de paix… ou pas… 😉

@ très bientôt

Recherche associée

127 réponses

  1. Balou dit :

    Bonjour
    Arnaquée par Mestemplates, à la suite d’une lettre de résiliation à SFR payée 1,49 €. J’hésite à aller sur leur site de résiliation, en donnant mon adresse mail, de crainte de me faire pirater par eux à nouveau. Qu’en pensez-vous ?
    J’explique plus bas en réponse à un commentaire, qu’en plus, ma banque vient de payer 29,90 €, sur une CB annulée, à ces voleurs alors qu’elle est prévenue et qu’elle m’a fait changer de CB après le 1er prélèvement. J’attends sa réaction à ma réaction violente.

  2. peilloux dit :

    En commandant à la Redoute j ai vu une proposition de montre connectée à 1 euro et je me suis laissée séduire donc j ai payé 1 euro avec une carte virtuelle (Normalement securisée) Hélas on m’a prelevé 1 euro et le lendemain 29,99 euros!

  3. j’ai ete arnaque par le site elptoo quand je veux reclamer a signal arnaque je ne peux pas porter la reclamation car l’adresse mail support@elptoo .fr ou.be n’est pas valide alors qu’ils me repondent

  4. BESNARD dit :

    Bonjour, je me suis faite “avoir” sur facebook par une publicité demandant de participer à un concours pour obtenir un Cookéo à 1,95 €. 1er prélèvement effectué, puis quelques jours après : 2ème prélèvement de 49,80 €. Effectivement il s’agit d’un “abonnement caché”. Je suis allée voir ma banque qui m’a dit que comme j’avais autorisé le 1er prélèvement, je ne pouvais pas demander le remboursement du second par l’assurance de ma carte bancaire. J’ai dû faire une opposition à ma carte bancaire, et j’attends une nouvelle carte. Je ne me ferai plus avoir sur internet, la perte de 49,80 € me suffit ! impossible de me connecter sur le site web pour me désabonner.

  5. D. Gambey dit :

    Bonjour,
    J’ai été victime d’un abonnement caché par le site “The4sakenjourney” basé en UK. Je n’ai cliqué auparavant sur aucun achat promotionnel sur Internet et la seule utilisation de ma carte bancaire qui a été débitée a été pour un abonnement à Salto. Ce site qui propose des services auxquels je n’ai rien compris, ne m’a communiqué aucune information sur mon abonnement (n°d’adhérent ou autre) donc comment me désabonner. Ma banque ne veut pas me rembourser prétendant que cela ne rentre pas dans les escroqueries à la carte bancaire.

  6. jean-marc dit :

    accepter déjà un premier paiement par carte dénote déjà une profonde crédulité.Mort aux naïfs!

  7. Christophe Debarre dit :

    Problèmes au combien rémanent et scandaleux mais qui dure malheureusement depuis une dizaine d’années, et c’est cela le plus grave !!! Même si il est vrai que de tel prix devraient éveiller la méfiance, il n’en reste pas moins qu’un consommateur n’est pas un juriste et que par principe en démocratie, le client doit au minimum avoir confiance à son vendeur et réciproquement et c’est justement cette confiance qui avec ces nouvelles mentalités cupides c’est transformé en vulgaires profits cupides aux détriment du client même si dans la finalité le vendeur ce m’est une balle dans le pied, (car quand vous voler une personne, il est bien rare que vous puissiez lui faire la même deux fois !!!) et c’est là que le numérique viens au secours de ces petites frappes( ils faut appeler une chose par son nom, et je reste poli, comme l’exigent le CGU de ce site) car avec le web ce qu’ils n’auraient jamais pu refaire la avec le nombre et l’incognito que permet ce soit disant e-commerce mal régulé leur permets de prendre dans leurs filets un grands nombres de personnes qui au vu des évènements sociétales ( de tout temps) se laisse prendre par ces doux message de gains donnant un semblant de chance !!! Personnellement je pense que ces arnaques, car se sont bien des arnaques, jouent énormément sur l’angoisse générale de notre époque et cela devient une réelle industrie de la tromperie avec la complaisance de grande voir TRES GRANDES ENSEIGNES, pas besoin de citer des noms, info.signal-arnaques.com et ses partenaires le font dans ce superbe article avec tout l’aide de leur cabinet juridique donc jugez par vous-même, personnellement, ce que je trouve le plus scandaleux c’est que bien que ces faits soient connus depuis bien des années, rien, je dis bien rien(ou si peu, que l’on ignore ce qui a été réellement fait concrètement, preuve à l’appuies !!!) par contre ce que l’on n’a pas fait vous en avez la preuve tous les jours dans vos messageries web, sms et tous vos outils numériques, mais une choses reste, ces arnaques démarre toutes de la même manière : Vous proposez un produit DE GRANDE MARQUE, et quoi qu’on en dise cela à son importance, car je vois mal la même stratégie pouvant fonctionner avec un banal produit ou service n’ayant pas une accroche médiatique, c’est malheureusement dans l’ère de notre siècle, c’est la MARQUE qui fait la valeur à notre époque et non le produits ce qui je pense peut expliquer certaines choses mais surement pas de tels procédés et un manque flagrant de la part des autorités compétentes, au prétexte que les gens savent très bien ce qu’ils font et qu’ils y a des CGU, le problèmes sont que ces mêmes CGU ne sont nullement respectés et même pour certains non accessible et justement, c’est aux autorités compétentes de vérifiées en premier lieu avant même que ces pseudos commerçants (que par le nom et encore) est le droit de pouvoir vendre ou proposer des services, si ces “soi-disant” sites services ou autres de la même acabit (pour rester polie) respectent bien les lois en vigueur dans notre pays, ce serais, je pense déjà un grand pas et que l’on ne nous disent pas que cela couterait trop car c’est totalement faux et vu les dommages que cela provoque, cela ne devrait même pas être discuter mais ceci est une autre histoire !!!
    Aux autorités compétentes qui ont le pouvoir de faire cesser ce genres de “DELITS”, car au niveau de la loi française, de telles actions dites “arnaques” sont des délit et donc des cas graves pouvant aller jusqu’à incarcération, alors pourquoi autant d’indulgence alors que ces services ont tous les moyens techniques, administratifs pouvant prouver d’un côté comme de l’autre les réelles activités et surtout de vérifier l’application des textes de lois de notre république au moins dans leur compétentes en l’occurrence, les démarchages et le e-commerce électronique, le fait de devoir renoncer à vos droits de rétractations légaux et bien d’autres choses montre qu’il serait temps de revoir nos texte de lois concernant ces disciplines et d’être aussi répressif si ce n’est plus( car n’ayant pas de d’enseignes officielles, les clients ne peuvent s’adresser directement à vous, et croyez moi, lorsqu’un responsable sait qu’il peut se retrouver face à face avec des personnes que son enseigne vole avec ce genre de procédés et bien il y réfléchit énormément) alors que cacher derrière un écran un simple petit délinquant peut monter un site et le cheptel d’arnaques qui vont avec alors qu’il serait simple d’en bloquer une grande partie dés le début de leurs méfaits.

    PS : (ceci est mon avis personnel et donc n’engage que moi, merci)

  8. jeremie dit :

    epicerie du terroir . “arnaque a l’abonnement ” .

  9. Virginie dit :

    Bonjour
    Je me suis fait arnaquer par le site support @greatoffers.email et. Pulers.com ils sont ensemble. J’ai voulu acheter un bracelet a 3 euros. J’ai fait opposition à ma carte mais je suis obligé de payer les 1,95 euros qui m’ont pris

  10. WAH dit :

    39,99 euros je sais pas pour quoi

  11. Madeleine Delcourt dit :

    Je règle toutes mes commandes en ligne avec une carte bancaire virtuelle “e-card” délivrée par toutes les banques pour un coût annuel de 13 € environ. Si je tombe sur une arnaque publicitaire (carte SNCF à 1,95 €… i-phone à 1 ou 2€… abonnement frauduleux… etc… ), le site arnaqueur ne pourra effectuer aucun prélèvement ultérieur car cette carte virtuelle n’est valable qu’une fois pour l’achat concerné et ne délivre aucune indication sur votre compte bancaire. Certains arnaqueurs iront même jusqu’à vous répondre qu’il y a erreur sur le paiement et “exigeront ” que vous utilisiez une autre CB !!!! Je ne comprends pas comment il y a autant de gens qui se laissent piéger … ! Je leur dis ” Faîtes comme moi, prenez une e-carte et vous serez à l’abri de toutes ces fraudes qui m’horripilent ! FAITES SUIVRE autour de vous et sur le net.

  12. Bonjour Merci pour cet article J’avais besoin d’un kbis pour ma société et je suis tombée sur societepro-data.com qui permet d’avoir le kbis à 0,99€; J’ai tout rempli et payé en ligne mais ensuite je n’ai pas reçu le kbis tout de suite. Je ne sais pas pourquoi , mais j’ai eu la puce à l’oreille et je suis allée voir votre site signal-arnaques.com et je suis tombée sur un signalement concernant cette entreprise expliquant l’abonnement caché. Entre-temps, j’ai reçu le kbis par mail. Aussitôt, je suis allée sur le site pour me désinscrire, les CGU indiquaient bien une période test de 2 jours. J’ai bien reçu par mail la confirmation de désabonnement. J’espère que je ne serai pas facturé du montant de l’abonnement. Mais je pense que je vais faire opposition à ma carte par précaution.
    Merci pour votre site génial.

  13. Bonjour, Me suis fait arnaquer , pour des abonnement s , dont je connais pas l ‘origine , allant de 29.99 à 49.80 euros, une galère pour se faire rembourser et désabonner, les recherches que j’ai faites me renvoient d’un site à un autre basé en Angleterre, Chypre , ou sites fermés récemment ou inexistants enfin une bonne embrouille
    Je ne suis arriver pour le moment qu’ à me faire rembourser 50% de 49.90 et désabonnement , je m’accroche pour la suite ….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *