Forex, investissements, options binaires… comment éviter les arnaques financières ?

Les arnaques d’investissement sont presque aussi vieilles que l’économie : vos arrières grands-parents ont même peut être été victimes de quelques cas célèbres comme les emprunts russes ou des actions dans le Canal de Panama ! Les produits financiers dans lesquels peuvent investir des particuliers sont devenus extrêmement variés, et bien plus difficiles à maîtriser que ceux d’il y a 20 ou 30 ans… ce qui fait beaucoup plus d’opportunités pour les escrocs du 21ème siècle et des tas de raisons de lire la suite.

Les investissements non conventionnels : attention danger !

On peut classer les investissements en 3 catégories : conventionnels sans risque, conventionnels à risques et non conventionnels. Rentrons un peu dans les détails pour bien comprendre.

Un investissement conventionnel sans risque signifie qu’il ne comporte pas de risque de pertes en capital. Cela veut dire qu’en pratique vous gagnerez peu, mais que vous récupérez théoriquement toujours au minimum votre mise de départ. Dans cette catégorie, on trouve par exemple les livrets A, les plans d’épargne logement, les assurances-vie ou encore les comptes à terme. Il doit être souscrit dans un organisme financier français agréé par l’AMF (Autorité des marchés financiers) ou l’APCR (Autorité de contrôle prudentiel et de résolution) : en d’autres termes, vous ne devez traiter qu’avec une banque ou un organisme financier français bien connu. L’AMF vous explique dans cette page comment vérifier leurs agréments.

Attention, ces produits sûrs ont chacun leurs particularités : des frais risquent d’être imputés, votre capital peut être « bloqué » pendant un certain temps et pour finir des avantages fiscaux sont susceptibles d’être accordés sous conditions. Prenez bien soin d’étudier ces spécificités avant d’investir !

Un investissement conventionnel à risques signifie qu’il comporte une probabilité de pertes financières relativement facile à comprendre. L’investissement immobilier, les actions (par exemple via un PEA), ou les obligations sont des investissements qu’on peut ranger dans cette catégorie. Là encore, tous les produits financiers de ce type doivent être souscrits auprès des organismes financiers réputés sûrs que nous avons évoqué ci-dessus.

Avant d’investir dans un de ces produits, tâchez de bien les comprendre et d’étudier comment leur cours a évolué historiquement (n’achetez pas de produits qui viennent d’être mis sur le marché et sur lequel vous ne pouvez pas avoir de recul). Si vous avez un doute ou si vous ne vous sentez pas à l’aise, abstenez-vous.

Ce que nous appelons enfin ici un investissement non conventionnel, c’est un investissement qui comporte un risque très significatif de perte en capital, dont les mécanismes de rémunération et de perte ne sont pas évidents et/ou qui n’est pas souscrit auprès d’un opérateur financier français agréé. Les CFD, les investissements sur le Forex ou les options binaires entrent par exemple dans cette catégorie.

A moins d’être particulièrement connaisseur de cet univers, n’y allez pas, même si quelqu’un dit qu’il s’occupera de tout pour vous : ce sont au mieux des produits très risqués, au pire de vraies arnaques. Nous en expliquons les principes dans la suite de cet article.

Forex : l’eldorado des arnaqueurs

Le Forex, c’est le marché des changes, c’est à dire la place de marché mondiale pour échanger une monnaie contre une autre. Le Forex est utile pour tous les organismes qui ont besoin de travailler dans des monnaies différentes, mais c’est aussi un monde où pullulent les spéculateurs en tout genre. Et c’est justement la promesse que vous font de nombreuses sociétés financières : en achetant et revendant au bon moment les bonnes monnaies, vous pourrez vous faire un bon complément de revenus… voire même en vivre confortablement !

Or la réalité du Forex est bien différente: il s’agit d’un monde de professionnels dominés par des organismes qui ont une puissance financière terrible pour influer sur les cours, des logiciels redoutables d’efficacité pour passer des ordres sur le marché avant tout le monde et des traders qui ont des réseaux hors de portée de l’investisseur lambda. Le petit investisseur particulier a donc toutes les chances de s’y faire plumer. Pour simplifier, on peut dire qu’aller sur le Forex, c’est comme aller jouer au poker à Las Vegas : les joueurs professionnels n’attendent que des amateurs dans votre genre pour leur ramener de l’argent facile ! L’AMF le confirme : 90% des particuliers qui mettent de l’argent dans le Forex ou les CFD sont perdants.

Mais, il y a pire : un bon nombre de sociétés qui vous proposent d’investir dans le Forex sont basées à l’étranger et ne sont pas contrôlées par les autorités de contrôle françaises. Certaines sont aux frontières de la légalité, d’autres sont au delà ! Et méfiez-vous de noms qui peuvent être connus comme ce sponsor de l’AS Monaco basé à Chypre et déjà plusieurs incriminés pour diverses irrégularités. Bref, avec ce type de sociétés, le risque de perte est plus proche de 100% que des 90% rapportés pas l’AMF…

Les options binaires… moins sûres que la roulette !

Le Forex est un marché dangereux et difficile à maîtriser, même pour des experts, mais au moins son principe de base est plutôt simple à comprendre : vous achetez des monnaies et vous le revendez. Les options binaires sont des instruments financiers bien plus complexesUne option binaire est une sorte de pari sur la valeur que va prendre un produit financier. Si vous avez visé juste, vous gagnez de l’argent, sinon vous perdez votre mise. On pourrait donc voir ça comme une sorte de roulette financière. Sauf que contrairement à la roulette, certaines personnes pensent qu’il leur suffit d’anticiper le cours du marché pour gagner… mais il faut les raisonner ! Les mouvements des marchés financiers sont des phénomènes aléatoires sur le court terme. Vous pouvez donc avoir de la chance pendant un certain temps, mais à moyen terme, comme dans les vrais casinos, le seul vrai vainqueur, c’est la banque.

Comme dans le cas du Forex, les pratiques frauduleuses sont légion : logiciels de passages d’ordres truqués, traders qui prennent la main sur votre compte pour vous « aider » (dans un premier temps ça marche et ensuite vous perdez tout), impossibilité de récupérer l’argent en compte, techniques se disant garanties « sans risques »… Plus encore que tout le reste, les gens qui vous proposent des options binaires sous une forme ou une autre sont à fuir absolument !

Si vous voulez vraiment tenter de gagner de l’argent sur un coup de chance, essayez plutôt de jouer au casino et en particulier au Baccara : même si vous avez plus de chances de perdre que de gagner, au moins les choses sont claires et c’est là que les taux de redistribution des mises aux joueurs sont les plus élevés (si vous avez une tendance à l’addiction, ignorez ce « conseil » !).

« Bons plans » en tout genre : méfiance !

En matière d’investissement, il y a une règle relativement simple à retenir : plus un investissement peut potentiellement rapporter, plus il est risqué. Donc, non, il n’existe pas de technique pour gagner beaucoup d’argent via des investissements sans risque. Si on vous dit le contraire, c’est forcément ET toujours UNE ARNAQUE… Et ce, quelques soient les arguments ! Difficile d’être plus clair, non ?

Des investissements risqués peuvent rapporter de l’argent, c’est vrai. Mais c’est l’affaire de connaisseurs dans toutes sortes de domaine : l’art, l’immobilier, la bourse, les start-ups… En bref, c’est un métier qui ne s’improvise pas et dans lequel les professionnels eux-mêmes se font souvent piéger. Si vous souhaitez mettre un peu d’argent dans ce que nous avons appelé le « conventionnel risqué », faites-le de manière mesurée : une des règles d’or de l’investissement est d’avoir un porte-feuille suffisamment diversifié pour résister à une mauvaise surprise dans un secteur donné.

Nous avons trop de témoignage de personnes rapportant avoir perdu toutes leurs économies parce qu’elles les ont confiées à un professionnels leur disant avoir un « bon plan » : ne croyez personne sur parole et n’investissez pas dans quelque chose que vous ne comprenez pas ou que vous ne pouvez pas contrôler.

Petit catalogue d’arnaques d’investissement

Vous n’êtes toujours pas convaincus des risques ? Voici une liste non-exhaustive des pièges que vous tendent les spécialistes de l’escroquerie en ligne :

  • les pratiques commerciales agressives : publicités alléchantes (mais mensongères), offres de bienvenue truquées, harcèlements téléphoniques, voire techniques proches du lavage de cerveau comme dans cette vidéo hallucinante d’un site sur liste noire (si vous êtes psychologiquement fragile, ne cliquez pas) : l’envie de s’inscrire après avoir entendu « centaine de milliers de dollars », « sans risque », « simple » et « garanti » environ 200 fois pourrait devenir oppressante !
  • des supports d’investissements « qui vont grimper en flèche » dans lesquels investir « au plus vite » : nouvelle monnaie virtuelle bidon, matières premières méconnues (comme les terres rares), ou encore terrains sur la Lune !
  • les gourous de tout poil : blog d’experts méconnus « ayant fait fortune », formation gratuite ou payante aux « secrets » des marchés, traders vous mettant sur des coups « exclusifs », gérants spécialisés « qui s’occupent de tout ». Le terme gourou n’est pas innocent, ils puisent exactement dans les mêmes techniques de manipulation et de domination de leur cible que les sectes.
  • la disparition de votre argent : votre contact qui ne donne plus signe de vie, le site qui ferme, le supposé « gros coup » qui tourne mal, une dernière opération menée par le trader qui vous fait tout perdre au moment où vous vouliez récupérer vos fonds… les moyens de vous volez définitivement les fonds confiés ne manquent pas.
  • les conditions d’investissement changeantes et illégales : par miracle, vous arrivez à gagner de l’argent sur une plate-forme ? Votre intermédiaire change alors les conditions de trading a posteriori pour vous faire perdre.
  • la double arnaque des perdants (« double deep ») : vous venez de tout perdre ? Un chevalier blanc arrive pour vous proposer de récupérer vos fonds… et en réalité vous voler un peu plus.

Comment éviter les problèmes ?

Le plus simple moyen pour éviter les problèmes est de limiter vos placements à ce que nous avons appelé l’investissement conventionnel sans risque. Leurs rendements sont certes faibles, mais ils sont très bien encadrés par la législation française et donnent pour certains des avantages fiscaux.

Vous êtes prêts à prendre quelques risques ? Alors, prenez-les en connaissance de cause : Warren Buffet, un des hommes les plus riches du monde, a pour règle de n’investir que dans des choses qu’il comprend. Cela peut être des actions au profil sûr dans un PEA suffisamment diversifié, de l’immobilier que vous pouvez visiter dans un endroit que vous connaissez bien, ou encore des prêts à des particuliers sur une plate-forme comme Prêt d’Union (la seule de confiance en France à ma connaissance !). Quoiqu’il arrive, restez auprès d’organismes français agréés pour mener vos opérations.

Vous êtes une tête brûlée et vous voulez aller dans le non-conventionnel malgré tous nos avertissements ? Lisez ceci.

Comment récupérer votre argent ?

C’est dur ! La première chose à faire est de sortir est de limiter vos pertes et de sortir au plus tôt des investissements non conventionnels. Vous allez probablement perdre de l’argent au passage, mais ne cherchez pas à vous « refaire » : vous entrez alors dans l’engrenage du pire. Gardez un maximum de traces de vos demandes de récupération de vos fonds au cas où ceux-ci nous ne vous soient pas restitués. Pour rappel : ne vous adressez jamais à un intermédiaire qui promettrait de récupérer votre argent, même s’il vous jure de ne vous prendre aucun frais avant restitution de vos fonds.

Pour tout comportement malhonnête d’un opérateur financier, adressez vous au plus vite à l’AMF qui pourra vous conseiller et faire pression sur certains opérateurs. N’hésitez pas non plus à porter plainte : le document vous serait utile dans vos démarches futures.

Vous ne trouvez pas de réponse à votre problème particulier ? Rejoignez-nous sur notre forum : notre petite communauté répondra à vos questions !

5 réponses

  1. PAT525 dit :

    Astuces pour détecter et éviter les arnaques aux options binaires sur les plateformes de trading ainsi que les courtiers malveillants ! http://arnaquesoptionsbinaires.unblog.fr/

  2. JPC92 dit :

    Par curiosité, j’ai regardé jusqu’au bout la vidéo sur la Méthode française.
    Comment peut-on se faire arnaquer avec une telle vidéo?
    Les révélations top secrètes foisonnent sur internet avec toutes une constante, leur durée énorme.
    Perso, au bout de deux minutes je décroche, après, je risquerai de m’endormir.
    On sait bien qu’une bonne comm’ est brève et directe pour ne pas lasser l’auditoire.

  3. Gabax dit :

    J’avais investi 300 € sur le Forex (un peu comme quelqu’un qui va dépenser -en plusieurs fois- cette somme au casino). J’ai tout perdu en quelques semaines, après des hausses, des baisses et des heures devant un écran. Je me suis un peu amusé et j’ai un peu appris (par exemple que les frais d’achat et de vente enrichissent systématiquement le site, même quand vous perdez de l’argent), Je ne regrette rien : on dépense parfois de l’argent pour d’autres choses tout à fait inutiles également.

    J’avais acheté un BitCoin. Après une grande période de baisse, une hausse m’a permis de récupérer ma mise. C’est ballot : depuis il a été multiplié par dix.

    Enfin un ami (ce n’est pas une formule, ça ne m’est pas arrivé et heureusement) a investi une grande part de ses économies -à cinq chiffres en euros- dans une société de trading dont je ne donne pas le nom car elle a disparu.
    Quand il m’en a informé, il m’a fait état de profits (sur le papier) importants : Un doublement de la mise en moins d’un an. Je lui ai conseillé de tout retirer. Il ne l’a pas fait tout de suite pour continuer de profiter des hausses, étant persuadé d’avoir déniché LA bonne affaire. De toute façon, il était déjà trop tard au moment où il a envoyé son chèque. Il n’a rien retrouvé. Dans un dernier sursaut des escrocs, il a reçu une proposition d’envoyer 700 € supplémentaires pour les ‘frais de séquestre’ afin de récupérer son bien, ce qu’il n’a pas fait. Il a déposé une plainte. Boîte aux lettres à Paris. Société prétendument à Londres (inconnue à l’adresse indiquée). Bref : il n’a pas retrouvé un centime. Et, depuis deux ans, la plainte n’a rien donné.
    Je me demande encore maintenant comme cela a été possible avec un homme intelligent qui devait bien se douter que, s’il existait de telles opportunités, tout le monde se ruerait dessus.

  1. 1 août 2017

    […] Arnaques financières (forex…) avec leurs lots de faux témoignages… […]

  2. 8 juin 2019

    […] existe un pays qui a pignon sur rue concernant les arnaques à l’investissement : Israël. On vous incite à investir dans des produits à risque et votre argent fini par […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *